Our projects

Infrastructures du transport – Ports

Assistance à la maîtrise d’ouvrage de la direction des travaux d’agrandissement Nord. Port de Garrucha (Almería)

Services

Client: AGENCE PUBLIQUE DES PORTS D’ANDALOUSIE

Lieu: Almería

Activité: Ports

Investissement Travaux: 12.510.593,39 €

Période: 2007-2009

Télécharger le dossier complet [+]

Agrandissement du port de Garrucha, Almería

Le plan d’exécution a comme objet la rénovation et le repositionnement des installations industrielles (cale d’échouage) du port de Garrucha, qui abrite des activités commerciales, de pêche et nautiques de plaisance, pour libérer un espace et habiliter une nouvelle nappe d’eau pour des activités nautiques et sportives, ainsi qu’une surface de terre pour l’aménagement du front urbain du port.

C’est pourquoi une nouvelle banquette déplacée environ 225 m au nord de celle actuelle, laquelle abritera le nouveau bassin de plaisance. Ce barrage principal extérieur est formé par 22 337,31 m3 de blocs en béton, 78 101,44 tonnes d’enrochement, 122 658,14 tonnes de tout en un et 10 598,92 m3 de béton sur le mur d’abri de protection.

 Pour obtenir la profondeur nécessaire dans le futur bassin de plaisance (–4,0 et –4,5 m), et pour relier le nouveau bassin à l’actuel, le tronçon de la digue actuelle est démoli, depuis sa base jusqu’au point de jonction avec la nouvelle digue, y compris la cale d’échouage actuelle. Le dragage du domaine, objet d’action, est de plus réalisé.

 Une nouvelle esplanade de contre-digue appuyée sur la jetée de contention de la plage située au sud du port est créée et la plage de Quitapellejos, située à environ 3 km au nord du port est régénérée, employant le sable existant sur la plage occupée par les travaux d’agrandissement.

 Les installations disposeront d’un équipement électrique, éclairage, approvisionnement, drainage et système anti-incendie. Les travaux sont coordonnés avec le démantèlement de la cale d’échouage actuelle pour que les bateaux nautiques et de plaisance et de pêche ne manquent pas de service d’échouement.